vendredi 27 juin 2014

Avenir : vers une société féministement québécoise...

Projetons-nous dans l'avenir et tâchons de nous représenter ce à quoi pourrait ressembler notre société québécoise à l'apogée du féminisme militant.  Sans doute à un avant-goût du paradis terrestre, non ?  Où l'égalité homme femme serait enfin devenue la norme absolue ?  Lançons-nous dans le temps, et consultons les entrefilets médiatiques du futur qui suivent, inspirés par cette idéologie dominante.  Tâchons ensuite d'anticiper vers quels progrès le féminisme pourrait nous mener, ainsi que nos institutions, dont le Barreau du Québec.  Les mêmes exemples pourraient tout autant provenir de tout pays occidental où le féminisme d'État a force de loi.  Imaginez le bonheur...

Refus de don de sperme obligatoire

Le sperme, c'est la vie...
Le 21 février 2027, Marcel Labonté-D'amours a été condamné à 5000 $ d'amende et à dix dons de sperme obligatoires pour avoir refusé sa contribution annuelle de cinq dons séminaux au Centre de procréation assisté du Québec (CPAQ). Comme si son crime n'était pas assez odieux, l'individu a également été reconnu coupable d'hétérosexualité au premier degré avec intention de faire jouir sa voisine, un fait malencontreusement attesté par celle-ci et par les témoignages de voisins accablés par les cris de la victime.  L'agression étant survenue la nuit, l'accusé a été de plus reconnu coupable de tapage nocturne.  S'ajouteront à sa peine initiale six mois de prison ferme.

Est-il nécessaire de rappeler que l'hétérosexualité a été criminalisée en 2022 à titre de déviance sexuelle patriarcale et ne peut exceptionnellement se voir autorisée qu'à des fins reproductives dans le cadre d'une union de fait ou maritale garantissant progéniture et pension à venir aux épouses souffrant de la même affliction hétérophile, hélas, toujours dominante dans notre société !   Les contributions obligatoires au CPAQ seront sollicitées du coupable manu militanti, si nécessaire, et ce jusqu'à ce que sperme s'ensuive. 

Violence conjugale par omission

Le 30 mars 2029, Carl Lebon-Paiement a été reconnu coupable de violence conjugale par omission, de désertion de foyer et de refus de s'acquitter de ses obligations alimentaires envers les enfants qu'il aurait éventuellement pu avoir avec Gisèle Malenfant s'il avait consenti à l'épouser trente ans auparavant quand elle attendait de lui qu'Il lui en fasse la demande pendant leurs études collégiales.  Non seulement la demande n'a-t-elle jamais été faite, d'où le chef retenu de violence psychologique par absence imposée, mais la victime, en proie à une violente dépression, a tenté à trois reprises de mettre fin à ses jours, deux fois par absorption massive de Life Savers, et une troisième en faisant de l'exercice. 

Un autre triste cas d'irresponsabilité...
Loin de représenter des circonstances atténuantes, le fait que l'homme n'ait jamais tenté d'entrer en contact avec la victime a au contraire aggravé son cas, tandis qu'il avouait candidement à la Cour ne même pas se souvenir de la plaignante.  Compte tenu du fait que l'accusé, selon Mme Malenfant, aurait dû lui faire la cour il y a trente ans, la fiancer l'année suivante pour l'épouser l'année d'après, et compte tenu aussi du fait qu'elle estime qu'il aurait dû lui donner au moins les trois enfants dont elle rêvait, pourquoi pas la même année sous forme de triplets, la Juge Lédwah-Khroshu a condamné l'accusé à verser une pension alimentaire pour la femme qu'il n'a jamais épousé et une autre pour les trois enfants dont il l'a si injustement privée.  

Les montants des pensions tiendront compte du fait que, même adultes, les enfants auraient pu nécessiter le soutien financier de leur père pour faire de hautes études, et incluront des arrérages de 28 ans, la moindre des choses.

Les vraies victimes, enfin identifiées

Une autre sordide affaire de détournement majeur, survenue dans une école secondaire de Québec, a connu son juste dénouement, ce 3 octobre 2025, avec la condamnation de Jérôme Lamoureux, 15 ans, pour avoir honteusement séduit sa professeur de musique, Mme Jeanine Dupire, 32 ans, profitant ainsi du fait que la vie sexuelle de cette dernière avec son mari était, selon les dires de la victime, tombée au neutre.  Le jeune délinquant devra subir une cure de désintoxication hétérosexuelle dans un centre jeunesse où il demeurera en garde fermée pendant deux ans.  Nos sympathies à la victime qui, lentement, reprend goût à la vie.  Espérons qu'elle saura retrouver une existence normale après une aussi bouleversante épreuve.

De graves injustices, enfin redressées...
Une tragédie scolaire n'attendant pas l'autre, Guillaume Lefort-Têtu, 14 ans, a été reconnu coupable le 9 août 2027 de ne pas avoir compris les explications mathématiques de son enseignante, Martha-Théo Rêmes, 40 ans.  L'agression est survenue dans une école secondaire de Shawinigan.  Le fait que la victime ait admis au directeur de l'établissement ne pas avoir elle-même assimilé la matière enseignée n'a pas été retenu par la juge Lapierre-Durocher, qui a préféré prendre en considération le traumatisme évident de la plaignante, perturbée au point de suivre une thérapie chez les Alcooliques anonymes alors qu'elle n'avait jamais bu une goutte d'alcool.  Une telle confusion a aussitôt éveillé l’empathie de la magistrate, restée sourde aux objections de simulation de la défense.

Ces regards qui violent

Un cas particulièrement vicieux d'agression sexuelle par contact visuel prolongé vient d'être sanctionné dans la région de Montréal ce 28 avril 2026.  L'agresseur, Jean-Jacques Beauregard, partisan du Canadien de Montréal, a été reconnu coupable d'avoir ainsi agressé sa victime, une femen qui lui barrait le chemin avant un match lors d'une manifestation contre les éliminatoires au hockey, sport patriarcal et misogyne.  Cette atteinte à la pudeur a été jugée d'autan plus odieuse que la militante s'est vue bouleversée du fait que sa poitrine ne retienne pas davantage l'attention du forcené.   

Par son geste délibérément violent, Beauregard a enfreint la plus récente disposition du code criminel canadien sanctionnant tout regard adressé à une femme dont la durée excéderait 30 secondes, peu importe le contexte de l'agression.  Line Laterreur-Lagacé, porte-parole du Groupe d'aide et de lutte contre les agressions à caractère X (GALACX), s'est dite réjouie de la victoire de sensibilisation remportée dans la reconnaissance de la violence sexuelle subie par les femmes.  

Victimes à jamais...
Et notre militante de renchérir : « Nos dirigeants ont compris que l'ancienne statistique voulant qu'une femme sur trois sera un jour victime d'une agression sexuelle était bien en deçà de la vérité.  En fait,  trois femmes sur trois seront un jour agressées.  On n'arrête pas le progrès. »

Les valeurs féminines

Même si les valeurs féminines innées ne peuvent exister, puisque les études de genre féministes ont démontré que ce qui différencie les hommes des femmes reste purement culturel et n'a donc rien à cirer de la biologie, lesdites valeurs sauront néanmoins guider notre société vers le nirvana idéologique où l'égalité homme femme sera enfin la norme.  Imaginez un gouvernement féministe chez qui la suprématie des femmes, contrebalançant le patriarcat destructeur, étendrait sa bienfaisante influence dans toutes les sphères de la société pour son bien ultime !  Moi, j'en frémis.

19 commentaires:

Francois a dit…

Votre commentaire aurait très bien pu faire partie du scénario du film «L'age des ténèbres» ;)

Un peu hors-sujet mais je ne sais pas si vous connaissez ce site http://www.avoiceformen.com/ qui tient une conférence en ce moment même à Détroit.

Anonyme a dit…

La criminisation de la sexualité hetero-masculine est deja bien en route
Avec les nouvelle lois du gouvernement federal. La derniere en liste la criminisation du simple client d une prostituée. Qui a souvent aucun autre moyen pour une relation.
Son crime = etre un homme.
Toute en légalisant bien-sur la vendeuse du *vice* car elle a un vagin.

Les suprémacistes-feministes ont pas besoin de parti politique et etre elues...elles manipulent comme des pantins n importe lequel gouvernement ou homme politique, meme des méchant conservateurs.

Sans compter la chasse aux sorcieres entamer depuis quelque années pour changer les definition de l aggression sexuelle.. qui inclus maintenant avoir une relation avec une fille qui a bu de l alchool, siffler ou parler a une fille sur la rue, et j en passe des meilleurs.

Le royaume du seprémacisme feministe, la Suede, est le 2ieme pays au monde pour le nombre d *agression sexuelle* ont se demande pas pourquoi.

Et cette invention hysterique de la *culture du viol* que les feministes ont inventer pour se donner une fausse cause d existence et continuer a recevoir leur millions en subvention.
On est a l absolue opposé de cela en occident. On vit plutôt dans une culture anti-sexualité masculine feministe-puritaine.
Il y a probablement 3 fois moins de VRAI viols en 2014 qu il y en a eu en 1975 surtout chez les hommes blancs.

Anonyme a dit…

Merci pour cette fantaisie Olivier. Ça fait longtemps. Et oui tu as les mêmes visions que moi et le génie québécois Denys Arcand. Même si Denys les a lancé peut-être un peu trop tôt dans l'âge des ténèbres. Oui messieurs, mesdames, il faut avoir le courage de se le dire....Il existe dans nos sociétés Occidentales des gens qui ont ces fantasmes en eux. Pour eux, ce n'est pas un suprématisme affirmé et assumé, c'est un cri de haine refoulé. Un besoin de vengeance et d'affirmation. Ne laissons pas nos sociétés se lancer vers l'autre extrême du balancier de l'Égo-sexisme. De toute façon, le néo-libéralisme et l'austérité vont nous rattraper et nous enfermer dans la misère crasse bien avant que cela se produise. Car vous savez pourquoi ???? Nos guerres de sexes leurs auront donnés tout le pouvoir dont ils auront eu besoin pour arriver à leur fins. La division du peuple.

Olivier Kaestlé a dit…

@ François et Anonyme Vous allez franchement me décider à voir « L'âge des ténèbres », les mecs ! ;-)

Alain a dit…

Félicitations pour ce texte orwellien d'une rare qualité. Signe des temps, vous écoutez au tiers à peine le délai qui semblait raisonnable à l'auteur de "1984".

Faut-il vraiment détester profondément sa propre nature pour projeter aussi violemment sa haine sur les autres?

Avec l'assentiment du système judiciaire, voici le résultat de 40 ans de "fils manqués" parce que les pères ont été éjectés...

Après les grandes batailles destructrices, les reconstructions ont toujours été pénibles...

Olivier Kaestlé a dit…

Arcand, maintenant Orwell, décidément je suis gâté. Merci, Alain, de vos encouragements.

Anonyme a dit…

Malheureusement pas besoin de faire de la fiction...la realité nous montre tout les jour que nous nous sommes entré dans une société supremaciste-feministe ou l homme est citoyen de 2ieme classe.

Je viens de trouver une perle de video que tout homme (avec un peu de dignité masculine restante) devrait regarder

www.youtube.com/watch?v=wQfBt_GxYaI

Bien qu il y a des points manquant, c est un petit chef-d œuvre, je voulais le partager

Francois a dit…

@Anonyme

« animals are humans, men are animals »

J'ai craché ma gorgée de café en l'entendant...

J'ai appris tout récemment que j'étais un MGTOW. En fait je le suis depuis plusieurs années mais je ne connaissais pas ce terme,"MGTOW". Y a-t-il un équivalent francophone? HSSPV ( homme (qui) suit sa propre voie ) ?

Depuis environ 1 an je m'intéresse un peu plus à ce qui s'écrit sur les sites tant féministes que "masculinistes" (masculinistes entre guillemets car je ne suis pas sûr que ce terme reflète bien les auteurs et leur objectif qui est différent des féministes) et je suis fasciné par la résistance à la critique des féministes, résistance qui se traduit par peu d'argumentaires valables (sinon aucun) et par les insultes et le mépris. Moi qui suis plus un lecteur qu'un commentateur sur les tribunes publiques, j'arrive au constat que les féministes et leurs serviteurs masculin, communément appellés "White Knight" et "manginas" en anglais ( j'ai déjà été de ceux là! ), sont très agressifs et ont un sens de l'humour très limité pour ne pas dire aucun. Et j'arrive aussi à la conclusion qu'il ne sert à rien de débattre avec ces extrémistes si ce n'est que de permettre de mettre en relief les contradictions et les mensonges pour que des gens qui comme j'étais, arrivent à un tournant de leur vie pour voir et comprendre la dérive féministe comme un danger. Malheureusement pour plusieurs, ils le comprennent mais trop tard car il en sont devenus les victimes.

Pour expliquer à quel point la dérive féministe est "efficace" et son impact, 2 nouvelles récentes:

http://www.huffingtonpost.ca/2014/04/02/university-of-ottawa-hockey-sex-assault_n_5080278.html

http://fullcomment.nationalpost.com/2014/06/30/barbara-kay-at-pride-toronto-militant-feminist-dogma-trumped-rights/

Pour terminer ce commentaire en beauté et avec une touche d'humour, je vous propose ce vidéo de ce qu'il y a de plus beau (sic) dans le discours féministe :-D

https://www.youtube.com/watch?v=5wuoytL8S7c

Anonyme a dit…

J ai pas publé ce video a cause que je suis particulièrement un fan de mgtow. Moi non plus je ne suis pas trop sur de la definition exacte, mais cela ressemble a ce que tu ecris.
Homme qui decide de vivre en fonction de lui-même et epanouissement personnel et non aux *services des femmes* que la société feministe-sexiste enseigne.
En rejetant le mariage qui est une arnaque financiere pour les hommes et destructeur de vie bien souvent. A cause des lois et tribunaux sexiste anti-homme.
Et se comptenter de relations sans trop d attaches.

Mgtow est juste une sous-section comme une autre du mouvement des hommes. Rien d officiel. juste des individus.

Moi aussi j ai déjà été feministe, meme tres...quand j etais jeune et naif...mais l observation social et l experience, fait vite realiser que c est une mouvement qui n a plus rien a voir avec l egalité des sexes mais bien une société de privilèges ou meme supremacie.
Je suis personellement un égalitariste et 100% pour l egalité des sexes, LA VRAIE, ce que les féministes radicale militante ne sont pas. Et c est ma definition de masculiniste personnellement. Alors y a rien a avoir honte de cela. Etre contre le sexisme vecu par les hommes.

Ca n a rien a voir avec la mysoginie car j aime les femmes qui sont respectueuses et agréables comme cela devrait etre le cas pour tout le monde...mais dire cela est presque rendu revolutionnaire.


Anonyme a dit…

Merci pour les liens, mais je connaissais déjà ce video. Une autre preuve que le mouvement supremaciste feministe est un mouvement violent et dictatoriale. Un evenement semblable c est déjà produit au Québec il y a quelques années je crois. Un cineaste ayant fait un documentaire sur la cause des hommes a été victime de harcelement intimidation, menaces, vendalisme.. jusqu a son domicile.
Et puis une conference sur la cause des hommes a été victime de violence semblable et a du etre annuler a l UQAM. Apres cela elles viendront nous faire croire qu elles sont pour l égalité.

Les femen est aussi a la base un mouvement violent qui utilise la violence et l intimidation pour imposer son ideologie a la societé. C est un mouvement fachiste aussi..vous avez vu leur logo qui prone la violence sexuel sur les hommes? Et pourtant nos medias feministe complaisant leur ont derouler le tapis rouge avec le sourire.
A l opposer, le mouvement masculiniste est totalement non-violent, je ne connais aucun masculiniste international qui prone des tactique de ce genre, moi inclus.

Je viens d aller voir les commentaires sur le Muffintonpost...mes sympathies Olivier..les féministes radicales utilisent leur armes habituel..les insultes, le *men shaming* ...mais rien de surprenant...ce media international est un haut lieu du feminisme-centrisme.. pour rester poli.
Surprenant que tu es encore la permission d y écrire...tant mieux si ils sont l exception d ouverture d esprit...mais que malheureusement j ai peur que tes jours la -bas y sont compter..je le souhaite pas, mais j en serais pas surpris... Les supremaciste-feministe sont des grand fan de la censure des idées et anti-liberté d expression. Surtout si ca vient d un homme (non brainwasher-emasculer a leur idéologie)
Depuis ton premier texte..je suis sur qu ils doivent recevoir des plaintes chaques semaines.

En terminant voici quelque suggestion de sites..il y en a surement d autres mais enfin..

avoiceformen.com
reddit.com/r/MensRights
reddit.com/r/Masculinism
hommedaujourdhui.ca/
returnofkings.com
anti-lobbyfeministe.com

Youtube.... il y en a beaucoup mais en voici quelque uns...pas mal les principaux.

Bernard Chapin (un peut trop droitiste, mauvaise image, mais excellent masculiniste/égalitaire)
MRAGreatestHits
Vinny Mac
ramzpaul
Alain Soral
Helen Smith Dr.
Mike Buchanan
themaleviewtv
MenAreGood!
drwarrenfarrell
TheMythofFeminism
KnowledgeIsPower
MankindGlobalMediaNetwork
Sandman
begood4000
MensKnowledge101
MGTOW Headquarters
Socialpsychology32
karen straughan
CanadianMGTOW

Paul Elam (avoiceformen)
Entre autre, les videos de la conference international sur les droits et problematique de l homme, tenu en juin14 avec des conferencier intellectuel masculiniste hommes et femmes ...et qui bien-sur a été ridiculiser par les medias de masse feministe-sexiste...la conference a meme recu des menaces de terrorisme-feministe qui les ont forcé a prendre des mesures de securité speciale. C est un timide debut....meme si tout est fait pour nous reduire au silence et nous ostraciser.

Si vous avez des suggestions de sites, blog, ou youtube, Français ou anglais...c est le bienvenue..
je les connais pas tous.. c était mon humble contribution.

Depuis longtemps que j aimerais avoir mon blog sur le sujet...mais malheureusement, je suis pas sur que j ai le gout et la santé d etre victime de ce climat de harcelement, insultes, menaces et terreur dont sont victime tout homme qui ose prendre cette cause...c est le triste état de la realité. Les personnes qui le font ont toutes mes sympathies et admiration. Etre masculiniste MRA égalitaire en occident, c est presque comme etre un anti-islam en Arabie Saoudite.

Anonyme a dit…

Juste une petite pensée rapide sur FEMEN
Plus personne n'écoute ce que les féministes ont à dire. Quel coup de génie, donc, que de tout publier sur des pairs de seins. C'est bien la seule facon d'attirer notre attention sur leurs message que de le peindre sur des tetons. Qui sait- peut-être qu'en les zieutant, on absorbera aussi le message...?
Feminism is dead. Noone is mourning. Long live tit-girls!!

Malthus

Vincent a dit…

Au risque de parler un peu à côté du sujet mais...

Une grosse partie du problème se situe au niveau des lois qui protègent les parasites.

Par exemple, cette lettre du barreau du Québec contre le projet de loi C-422.

http://www.barreau.qc.ca/pdf/medias/positions/2009/20090715-pl-c422.pdf

Le barreau du Qc ne veut pas de présomption de garde partagée.

Ils ne veulent pas non plus qu'on donne plus de mordant à la médiation (donc qu'on force les gens à se parler).

Après ça, on aura compris comment le féminisme a démocratisé la prostitution (du mariage et du couple en général).

Et au final le féminisme est un autre pouvoir brut et n'a rien à voir avec la justice.

Il faut moduler l'opinion publique vers la droite pour empêcher l'avancée des parasites. La thèse gauchiste est tarée par essence.

Anonyme a dit…

Vincent, vos paroles sont comme du miel.
Vous avez parfaitement bien ciblé la chose: le Barreau ne veut pas que...
Ce que le Barreau souhaite, c'est que les avocats aient plus d'heures à facturer; plus de cas à plaider; plus de brefs à enregistrer, bref, une plus grosse facturation à la fin de l'année.
Tout organisme tend à sa propre survie- pensons-nous vraiment que les avocats ne sont pas de même?
Il y a maintenant PLUS d'avocats qui travaillent aux dossiers "familles" qu'il n'y en a aux dossiers "criminels"- c'est dire à quel point c'est payant-payant la loi familiale.
Une fois le criminel condamné, c'est fini- les avocats n'ont plus rien à faire.
Une fois le père condamné à payer, les recours en "révision de cas" sont, littéralement, infinis!
Les officiers de la Cour sont les *derniers* protecteurs de la Justice et les plus grands profiteurs du système quand enfants/divorces entrent dans le plaidoyer légal.
Once is *never* enough!

Malthus

Vincent a dit…

Malthus: Tout-à-fait d'accord.

Le droit familial, c'est un business, et c'est très payant. Je connais un avocat qui était en droit commercial mais qui a changé en droit familial "parce qu'il y a beaucoup de travail" (sic).

Ce qu'on peut déplorer, c'est qu'ils savent pertinemment qu'en "jouant" dans les familles, ça leur crée du travail, mais pas seulement en matière familiale. Ça engendre des criminels de toutes sortes (ceux qui pour diminuer la pension doivent gagner de l'argent au noir, ou encore les drames familiaux qui en découlent).

Le droit familial dans sa forme actuelle est une recette pour l'instabilité sociale généralisée. Au final, je dirai que l'État, et les avocats, n'ont pas plus à faire dans la famille que les curés à l'époque. (Il faudra défiscaliser et déjudiciariser la famille.)

Donc, ce n'est pas les "féministes" qu'il faut cibler, mais bien changer l'opinion publique vers une valorisation du père, par exemple (et autres approches positives).

Ils sortaient des campagnes de pub anti-homophobie (j'ai rarement vu de l'homophobie au Québec) ; pourquoi ne fait-on pas plutôt des campagnes de pub pour valoriser le rôle des pères et des hommes? Car après tout, les hommes sont productifs (et conséquemment parasités).

Vincent a dit…

* Tout à fait

Anonyme a dit…

Vous avez bien raison Vincent: cibler les féministes est une perte de temps. Elles sont maintenant des cloches sans grelots qui doivent se peindre des slogans sur les seins pour avoir une chance d'être entendues ou de faire les nouvelles.
Ce sont les *femmes*- toutes les femmes- qui doivent être prises à parti et interpellées. Pas physiquement, bien-sûr, mais rationnellement.
Le culte du vagin-victime dans lequel elles ont baigné pendant plus d'un demi-siècle les a endormies. Littéralement gavées du Kool-Aid féministe, la trop grande majorité de nos femmes ne pensent plus par elles-mêmes et se contentent de régurgiter les jingles et les réflexes cognitifs de leurs prédécesseurs.
Une des grandes force de l'homme, c'est sa capacité à la logique, l'argumentaire posé et le sarclage entre le vrai et le faux. Depuis la Grèce antique, les hommes ont développé des outils rationnels fiables pour y parvenir. Les femmes n'y sont pas obtuses mais elles doivent, maintenant, être déprogrammée une par une. Un travail de fou mais un travail nécessaire.
Vos hommes ne sont *pas* en guerre contre vous.
Vos hommes ne cherchent *pas* à toujours vous contrôler.
Vos hommes n'ont aucun problème avec votre égalité, votre désir de vous accomplir dans un emploi ou votre droit de gérer vos propres trucs.
Vos hommes ne veulent juste pas être traités comme des nègres- juste bons à payer votre confort via leur travail.
Vos hommes ne veulent *pas* être traités comme des bêtes de ferme- des studs- à qui on prend le sperme et bonsoir la visite.
Vos hommes veulent être pères; prendre activement part dans l'éducation de leurs enfants et être un modèle présent dans leur vie, 24 sur 24- pas seulement quand l'avocat ou le juge dit que nous y avons droit.
Etc...
Un gouvernement, et les lois qu'il passe, n'est que reflet de sa population. Avant de penser à changer le gouvernement, il faut changer la population qui l'élit.
Les femmes doivent être déprogrammées du cowshit féministe une à la fois (si il le faut)et *ensuite* on pourra penser s'élire un gouvernement qui ne nous traite pas comme de la merde ou des citoyens de 2ieme classe.

Malthus

Anonyme a dit…

À part l'éducation des filles et des garçons. Mais changer l'opinion à droite va aider les hommes. On se fait laver le cerveau avec du anti-droite bashing dans les médias. Avez-vous remarqué le virage à droite du parti libéral? Faut dire qu'on peut plus payer pour les parasites, pcq de l'argent ben yenna pu. Donc si le monde est pas capable de s'auto-réguler, ben qu'y crèvent. Pis qu'ils arrêtent de faire venir des immigrants avant qu'on se retrouve comme aux états pis qu'on se mette à élire des ultra-nuls.

Anonyme a dit…

Pas d'immigrants, pas de croissance économique car au Québec, on ne se reproduit pas (plus)assez pour maintenir la demande de main d'œuvre /cerveaux nécessaire.
Les immigrants ne sont pas le problèmes.
Les Québecois ne se reproduisent pas. Ils préfèrent les voyages a Cuba, un bon gros steak avec tous les à-côtés et un fond de pension bien garni.
Et *qui* a maintenant tous les droits de regard sur la reproduction...?
Poser la question, c'est y répondre.
les hommes n'ont pas accès au Droit au Choix. L'avenir de la nation, de l'Histoire, de la culture et de la mémoire de ladite nation réside maintenant uniquement entre les mains de la moitié de cette nation.
Et à en juger par leur amour pour le bain à chandelles parfumées, les belles robes, le petit souper bien arrosé et leur absolu *dédain* pour les familles qui les dépassent en nombre, les québécoises nous indiquent clairement que notre nation se meurt et que les immigrants seront nos maitres démocratiques d'ici peu.
Bref, on a le pays que nos femmes daigne bien nous laisser.
Ironique, non- considérant à quel point nos femmes "libérées", "modernes" et "évoluées" sont prêtes à abandonner leur culture, leur nation, leur histoire et leur pays à d'autres qu'elles ne peuvent pas blairer...?
Les Vizigoths envahissent Rome? La fin de l'empire romain dites-vous! Bah- on tourne la page. Ce n'est que de l'histoire...
Who cares?


Malthus

Vincent a dit…

Pour donner une idée du jeu des médias dans le "combat" qui nous occupe.

Aujourd'hui dans Cyberpresse, "Cour martiale: l'adjudant André Gagnon déclaré non coupable" d'agression sexuelle.

Comme par hasard, deux autres nouvelles la même journée viennent défaire celle-ci.

"Deux Gee-Gees accusés d'agression sexuelle" =des joueurs de hockey à Ottawa. Comme par hasard publié dans Le Droit et republié sur Cyberpresse. C'était en gros titre tout juste après l'acquittement du militaire.

"Harcèlement et intimidation gangrènent la GRC, soutient une députée" (libérale fédérale du NB). On veut bien enfoncer le clou pour être bien sûr que personne n'a compris que c'est de la bull shit!!

Ta Dam! La magie des médias de gauche.

Références

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/proces/201408/22/01-4793763-cour-martiale-ladjudant-andre-gagnon-declare-non-coupable.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_proces_2078091_section_POS1

http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/justice-et-faits-divers/201408/22/01-4793809-deux-gee-gees-accuses-dagression-sexuelle.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_affaires-criminelles_2078078_section_POS1

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201408/22/01-4793889-harcelement-et-intimidation-gangrenent-la-grc-soutient-une-deputee.php