lundi 24 octobre 2016

« Affaire » Alice Paquet : M Sklavounos, votre salut est dans l’Islam !

Depuis qu’Alice Paquet s’est levée comme une seule femme pour dénoncer publiquement Gerry Sklavounos pour viol, nous assistons, médusés, à un véritable vaudeville féministe où les états d’âmes tiennent le haut du pavé. Les condamnations sans preuves sont devenues cependant de plus en plus minées par les incohérences et les mensonges de celle par qui le scandale est arrivé.

Alice Paquet, y avez-vous cru ?
Après avoir prétendu avoir clairement dit non à son prétendu agresseur, Alice affirme ne pas se rappeler le lui avoir dit, avoue candidement l’avoir trouvé beau, admet avoir eu « le goût » de passer à l’acte, affirme avoir été masochiste pour être retournée dans les bras de son « tortionnaire », déclare avoir dû subir des points de sutures, puis revient sur sa parole, laisse entendre que les policiers l’ont dissuadée de porter plainte pour admettre ensuite que ce sont ses proches qui ont agi ainsi…. Ouf, quel bilan !

Si j’étais une victime de viol, désireuse que mes semblables et moi-même soyons pris aux sérieux, j’adresserais ce seul message à Alice Paquet : « Alice, ta gueule, tu nous nuis ! » Les victimes d’agressions sexuelles ont autant besoin de ce douteux porte-parole qu’un asthmatique d’une pneumonie.

Et pourtant… 

Malgré des allégations aussi erratiques que contradictoires, pour ne pas dire plus, Gerry Sklavounos a été condamné publiquement, banni du caucus libéral, désavoué par son chef et par son parti. Si seulement ce député avait eu la présence d’esprit de se convertir à l’islam, sa carrière aurait été sauvée.

Aux yeux des idéologues qui voient une « culture du viol » mur à mur dans la tranquille et pacifiante province de Québec, mais qui refusent, au nom de la lutte à l’islamophobie, de la constater en Arabie saoudite, en Afghanistan, en Iran, en Irak, en Algérie, en Syrie ou en Égypte, la fait d’être musulman confère une indiscutable immunité diplomatique.

Gerry Skavounos peut encore être sauvé !
Imaginez Françoise David, de Québec solidaire, qui s’est jadis portée à la défense d’Adil Charkaoui, tenter d’accuser alors, comme son parti l'a fait sans réserve, un Sklavounos musulman. Impossible. Inconcevable. Les mâchoires soudées, la Françoise ! Et il en irait de même des Michel Seymour, Judith Lussier, Sarah Labarre, Amélie Lanctôt, Léa Clermont-Dion et tant d’autres inclusifs du même tonneau islamophile.

Au lieu de le mettre à la porte, Philippe Couillard serait forcé de le garder dans ses rangs au nom du respect de la différence et affirmerait sans doute que l’agression sexuelle reste un choix personnel quand effectuée dans les limites de la loi.

Il n’est pas jusqu’à Alice Paquet elle-même, soutenue par le parti d'Amir Khadir, qui devrait se traiter publiquement d’islamophobe, dans l’éventualité improbable où elle aurait d’abord accusé un membre de la communauté islamique. 

Malheureusement pour lui, Gerry Sklavounos n’est qu’un homme blanc hétérosexuel dont les convictions religieuses, s’il en a, restent inconnues du public. Mais il n’est pas trop tard pour qu’il se convertisse à une religion qui ne demande qu’à engloutir le plus grand nombre…

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Le potentiel est une chose terrible à gaspiller. Et le plus grand des gaspillages pour un homme est la perte de temps à courir, protéger et se plier aux demandes des femmes.

L'une des choses les plus frustrantes dans cette vie est de savoir que beaucoup d’hommes avec un potentiel incroyable qui, pour une raison quelconque, ne se réalisent parce qu'ils se limitent délibérément en raison d'un état d'esprit d’homme Beta (et meme d'Alpha).

Une fois qu'un homme perd l'illusion que les femmes ont un lien avec une bonne et satisfaisante vie, il peut aussi regarder calmement la terre en friche créé par ceux qui insistent autrement.

Vous êtes libre de faire ce qu'on vous dit...! Non merci, je vais sur mon propre chemin…

Les hommes ne se battent pas assez pour être reconnu en tant qu'êtres humains.

Je crois que la seule façon de vaincre l'influence du féminisme sur notre société est en donnant aux femmes exactement ce qu'ils veulent et les regarder se tortiller en elle.

Personnellement, je laisse les femmes aux femmes, et je laisse ces mêmes femmes aux hommes tapis, aux hommes beta, aux utherhommes et aux hommes féminisé.

Messieurs, n’entretenez plus l’illusion à croire ce que la société exige de vous, vous aller seulement creuser votre propre tombe. La vie est faite pour un homme libre, sans sabot et de contrat qui favorise seulement un cote.

Et de grâce, ARRÊTER les excuses pcq vous être un homme

Prof Solitaire a dit…

Très incisif et irrévérencieux, tout en étant en plein dans le mille. J'adore! :-)

Olivier Kaestlé a dit…

Merci, Prof ! ;-)

Anonyme a dit…

Peut-être lui a t-elle demandé de lui faire des salimalec ou des salimoimonmec. N'a t-elle pas dit à TVA qu'elle avait sans doute un petit côté sado-maso..........

Si elle était lesbienne et qu'elle aurait été agressée par une lesbienne, le 911 serait resté bien silencieux of course. Mais vu que c'est un homme, Let's go and get down and boogie mon homme......... Oui c'est évidemment moi, ton ami Serge......

Olivier Kaestlé a dit…

Me semblait aussi... ;-)

Anonyme a dit…

Elle a été violée ou pas finalement ? j'adore l'article même si vous y allez un peu fort sur la conversion, et pourtant je suis une femme mais je sais combien les femmes peuvent être chiantes et hypocrites surtout ici je trouve ! pour ma part, à moins d'avoir à faire à un taureau en rut, ce que ne doit pas être ce monsieur, enfin j'espère, chez moi l'homme propose et la femme dispose, donc s'il a fauté c'est qu'il a vu une ouverture sans jeu de mots déplacé ! je ne sais pas où tout cela s'est passé d'ailleurs, mais elle n'a pas crié au viol ? tenté de lui faire passer son envie en le menaçant de tout dévoiler ? s'est-elle débattue ? elle n'était quand même pas au milieu de nulle part avec un détraqué sexuel !franchement j'ai un doute moi aussi !

Françoise a dit…

Ces temps-ci, je me fais accuser d'avoir des stéréotypes masculins. Je suis venue lire ce que vous pensiez de la situation.J'ai aimé votre article.

Lina M a dit…

Moi aussi je suis venue lire ce que vous pensiez de cette situation. Je crois qu'une minorité de détraqué homme et une gagne de folle femmes rendu hystérique complique extrêmement la situation homme-femme. Dans mon milieu de travail, les hommes nous évite, fuis les activités social et nous regarde et aborde jamais depuis quelque année.

Daniel Demers a dit…

Ouf y'a un fond de vérité

Anonyme a dit…

Tous a fait a point comme article, j’me console qu’aisément que les l'entrée par effraction au pavillon Alphonse-Marie-Parent, suivie d'une agression sexuelle. N’a pas été effectué par un Serge blanc. On l’a échappé belle. Ouf !

Anonyme a dit…

Lise Thériault a annoncé qu'elle devançait son programme gouvernementale pour aider les soi-disantes victimes d'agressions. Encore des millions de dollars destinés aux calacs. Tout ça parce qu'un étudiant étranger aurait commis un geste pas catholique.

Elle et le plq profitent de l'épidémie des fausses allégations d'agressions qui perdure par exemple les 300 000 femmes battues, le cas récent Ghomeshi et encore plus récent Carole Thomas pour redorer leur blason et s'assurer ainsi le vote des femmes.

Y aurait-il un complot ourdie par les mouvements féministes (Chaire d'Études Féministes )difficile de ne pas y croire.

Anonyme a dit…

Je pense fortement à requitter le Québec pour Fort-Mc et poursuivre ma vie en Alberta.
Jamais dans ma vie d’homme blanc célibataire que je ne me sens comme une bête à domestiquer tous les jours quand je suis au travail (et en ville). Pas le droit de regarder, de complimenter et même de parler à une femme sans le risque d’être accuser d’un individu a risque !
J’ai 31 ans et je m’aperçois que ma place n’est plus au Québec! J’aimerais fonder une famille, mais même encore là, ça semble agacer beaucoup de femmes autours de moi !

Anonyme a dit…

La récupération du buzz autour des fausses allégations par le parti libéral du Québec et appuyé par les autres partis de l'Assemblée-Nationale du Québec coutera aux Québécois 44 millions.
Combien pour les hommes ? Ça reste à voir. Mais combien CONTRE les hommes ? Gageons que la majorité de l'argent dépensé le sera.

Anonyme a dit…

Pour le premier commentaire j'en ai pas honte et je dis sans faille BRAVO !
Enfin un homme un vrai ! Pas une marionnette de je ne sais quelle gourgandine.
Personnellement et celà n'engage que moi je trouve que des femmes sauf satisfaction sexuelle (et encore ça laisse parfois à désirer!)sont vidée de toute saveur et tout intérêt qui justifiait de vivre à leur côté.
Pour ma part je dit Fuck the women et leur culture de la victimisation, ou devrais-je dire de leur misandrie pathologique et incurable

Saumon Boucané a dit…

Tres d accord avec votre analyse.
Oui je crois que les Calacs ont monté le coup , surtout en ces temps de Surplus Budgétaire gouvernermental... de l Austérité .
Tres exageré la culture du viol . Ne pas oubliez que ces féministes radicales victimaires demeurent ..non représentatives et minoritaires ..mais elles font beaucoup de tapage ..et de torts
Durant ce temps , les hommes et garcons Québecois ont peu ou pas de services d aide ..d accompagnement
Et , faut - il le rappeler ,le Québec demeure l un des champions pour le Suicide d hommes et de garcons .
Les féministes radicales diront ..Bah c est pas grave . C est juste des hommes et garcons .