mercredi 3 novembre 2010

Amir Khadir, gourou d’une FFQ islamiste ?

Françoise David, co-leader de Québec solidaire, devait en estomaquer plus d’un, en février 2007, en osant affirmer, dans une lettre ouverte : « Si, à côté de plusieurs cours prénatals mixtes dans un CLSC, on trouve un cours non mixte, pourquoi pas, si cela peut permettre à des femmes de franchir un premier pas pour briser l’isolement ? »  Quarante ans de féminisme s’étaient alors écoulés, où ces dames n’avaient cessé d’interpeller, pour ne pas dire de sommer, les hommes d’assumer leurs responsabilités parentales, tout ça, pour que l'une d'elle en arrive à prôner leur ségrégation à des fins d’accommodements déraisonnables.  Difficile de faire plus incohérent…

Le fait que ce propos émane de la féministe la plus populaire au Québec, ancienne présidente de la Fédération des femmes du Québec et instigatrice des Marches mondiales des femmes de 1995 et 2000, a de quoi retourner les sangs.  Qu’a donc pu fumer « Sainte-Françoise » pour en arriver là ?   C’était la première fois, à ma souvenance, qu’une personnalité marquante du féminisme contemporain affichait une position aussi pro-islamiste.  J’ai bien dit « islamiste », comme le mouvement politique radical et oppresseur des femmes, et non « islam », comme la religion des musulmans, modérés comme fanatiques.

C’est en mai 2009, que la FFQ, dont Mme David, rappelons-le, fut présidente, devait emboîter le pas à cette dernière et susciter une controverse qui allait durement entacher la crédibilité de cet organisme, en s’opposant à l’interdiction des signes religieux ostentatoires dans la fonction publique.  On avait alors accusé la présidente d’alors, Michèle Asselin, d’avoir été à l’origine de cette dérive, en pactisant avec le Conseil islamique canadien et Présence musulmane, notamment.  La militante Djemila Benhabib, féministe et auteure de Ma vie à contre-Coran, avait à jute titre accusé la FFQ d’avoir trahi les femmes. 

Avouons que la nouvelle tendance pro-islamiste de ce regroupement, jadis voué à l’émancipation des femmes, venait de franchir une nouvelle étape avec cette résolution déplorable.  Quant à savoir si Mme Asselin, présidente maladroite et peu charismatique, fut bien à l’origine de cette déviance, j’ai mes doutes.  Cette femme sans grand éclat ni envergure a tout d’une Igor, le serviteur dévoué du docteur Frankenstein, exécutant aveugle et dévoué de son maître, ici, Mme David qui, bien qu’ayant quitté la FFQ, n’en demeure pas moins une belle-mère avec qui ce regroupement doit composer… ou flétrir.

L’énigmatique Amir Khadir

Lors de la controverse suscitée par Naema, cette Égyptienne illuminée expulsée par sa faute des cours de francisation qu’elle suivait pour avoir refusé d’enlever son niqab, un seul parti – et député – avait appuyé sans réserve, en mars 2010, Yolande James, alors ministre de l’Immigration, dans son refus d’aller plus loin que l’interdiction du niqab, ce vêtement qui est par ailleurs un « non-problème » au Québec, aux yeux de Khadir.  « C’est comme ça qu’il faut agir, devait-il affirmer.  L’école ou n’importe quelle institution doit voir ce qui peut être raisonnablement fait pour répondre à une demande qui doit être de bonne foi. »  Rappelons que Québec solidaire s’affiche pourtant comme non islamiste… 

Bien qu’ayant approuvé l’expulsion – même l’ancien commissaire Bouchard l’avait fait, c’est tout dire – Khadir venait d’adopter une position qui laissait une latitude considérable aux signes religieux ostentatoires, position en tout point compatible avec celle  de la FFQ.  Mais s’agissait-il seulement de compatibilité, ou d’orientation ?

Car si Françoise David peut continuer, même à distance, à influencer idéologiquement la FFQ, il y a lieu de se demander qui peut, non moins idéologiquement, influencer Françoise David.  Suivez mon regard… un peu plus vers l’extrême gauche.  Voilà, vous y êtes.

En effet, une aura de mystère entoure l’actuel député de Mercier.  Khadir a déjà milité plusieurs années au sein de l’Organisation des moudjahidines du peuple iranien, une organisation islamique socialiste maintenant cataloguée terroriste en Europe, au Canada et aux Etats-Unis, qui avait pour but avoué le renversement du gouvernement de la république islamique d’Iran, tout simplement.

On a beau entretenir, par ailleurs, de sérieuses réserves sur l’attitude d’Israël dans le conflit qui l’oppose aux Palestiniens, il est de mise de s’interroger sur la pertinence de certaines organisations extrémistes qui préconisent ni plus ni moins que l’éradication de cet État.  Ces questionnements ne semblent pas beaucoup émouvoir Amir Khadir, qui s’est rendu à Toronto, en juillet dernier, en compagnie de contributeurs anonymes, afin de payer la caution de Jaggi Singh, cet activiste radical anti-israélien bien connu, arrêté aux dernières manifestations du G-20. 

Dans la même optique, on a beau réprouver le règne républicain désastreux de George W Bush, il est difficile de prendre au sérieux un député ayant déjà laissé supposer que les attentats du 11 septembre aient pu être commandés pas la CIA et qui ne trouve rien de plus édifiant à faire, en vue de manifester sa désapprobation au douteux président bigot, que de lancer une chaussure à son effigie.  Gamin, va !

La FFQ frappe encore !

Après une Marche mondiale des femmes des plus boiteuses où son autorité morale, sa raison d’être comme son financement, ont été âprement contestés, la FFQ, qui décidément ne comprend pas vite, a décidé de jeter de l’huile sur le feu en s’opposant à l’interdiction du niqab dans les garderies à domicile.  Qu’importe que des enfants en bas âge soient indisposés ou effrayés par ces femmes masquées, majeures et vaccinées, seul le bien-être de ces dernières doit entrer en ligne de compte. 

Paraîtrait, nous dit l’actuelle présidente – ou actuelle Igor - , qu’il serait abusif d’étendre l’application de la loi aux éducatrices des services de garde en milieu familial.  Les pauvres pourraient perdre leur salaire.  Peut-être pourrait-on également « sensibiliser » les enfants en leur demandant de participer à leurs cinq prières rituelles tout en se nourrissant de bons mets hallal ?

Cette déclaration survient alors que Tarek Fatah, fondateur du Congrès musulman canadien, a déjà fait de son côté pression pour interdire la burqa.  « Les musulmans progressistes et libéraux ont mené la lutte contre cette abomination au cours des 100 dernières années, a-t-il affirmé.  C’est l’un des aspects les plus laids de l’islam politique qui a été importé au Canada et dans d’autres pays occidentaux. »

M Khadir, qui se plait à jouer les redresseurs de tort en chambre et à demander, non sans raison, plus de transparence au gouvernement, n’a jamais condamné l’islam politique.  Suivi par un passé trouble de plus en plus médiatisé, l’unique député de Québec solidaire pourra-t-il survivre à la transparence qu’il revendique, appliquée cette fois à sa personne ? 

4 commentaires:

Bisbille 101 a dit…

« Dans la même optique, on a beau réprouver le règne républicain désastreux de George W Bush, il est difficile de prendre au sérieux un député ayant déjà affirmé que les attentats du 11 septembre avaient été commandés pas la CIA... »

Ma déception est profonde. Comprenez-moi bien, je n'ai mais absolument rien à dire en faveur de Ste-Françoise ou de son caniche de service mais ridiculiser les propos de Khadir au sujet de l'imposture du 11 septembre vous range dans la catégorie des morons.

En plus d’être un véritable rendez-vous « à l’aveugle » avec la mort, cette guerre d’occupation est illégitime en ce sens qu’elle fut déclenchée sous un faux prétexte. Le vernis de légitimité attribué par l’ONU ne peut couvrir l’ignominie d’une telle guerre

« Septembre 11 was an inside job »
"Les gens se donnent le droit de contester un petit mensonge, mais plus le mensonge est énorme, plus il est répété avec force et autorité et moins les gens oseront le contester"
(Dr Paul Joseph Goebbels, ministre de la propagande sous l’Allemagne nazie)

Le 11 septembre 2001, nous avons été témoin de la plus grande supercherie des temps modernes. Nous avons alors assisté en direct à 3 événements inédits dans toute l'histoire de l'architecture, soit l’effondrement des 3 seuls édifices à structure d'acier des suites d’un incendie. Les implosions se déroulèrent sous nos yeux sans que la structure d’acier n’offre la moindre résistance. Voilà des faits irréfutables qui auraient dû nous mettre la puce à l’oreille.

Ces attentats furent perpétrés afin de mousser les intérêts corporatifs du complexe militaro-industriel qui gouverne l’Amérique depuis le début du XXième siècle. Une petite recherche autour du groupe Halliburton, fournisseur de l’armée américaine et Dick Cheney devrait suffire à convaincre les sceptiques.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Halliburton

Les liens existants entre le clan Ben Laden et l’entreprise Bechtel, en charge de la reconstruction de l’Irak détruit par les bombes américaines sont également suspects.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bechtel

Al Qaïda est d’abord et avant tout une créature de la CIA, destinée à buter l’envahisseur Russe à l’extérieur du territoire Afghan.

Le 11 septembre 2001 fut une autre de ces opérations « false flag », comparable à l'incident du golfe de Tonkin ou Pearl Arbour.


Mais il existe encore davantage d’indices plus probants…

Dans les jours précédents le 11 septembre, un nombre inhabituel de boursicoteurs ont pris des positions courtes sur les titres des compagnies aériennes. Ces options de vente leur ont permis d’encaisser des millions après l’effondrement des tours et des titres des compagnies aériennes.

Au moment du 11 septembre, la famille Ben Laden, partenaire du groupe Carlyle, nourrissait des liens d’affaires avec le clan Bush, notamment dans le secteur pétrolier.

En outre, le seul vol autorisé à quitter le territoire américain après la fermeture de l’espace aérien fut celui qui transportait en lieux sûrs les membres du clan Ben Laden.

Qui plus est, Oussama Ben Laden ne figure même pas parmi les personnes accusées d’avoir fomenté les événements du 11 septembre.
Je refuse que mon pays, dont la constitution repose sur la primauté du droit universellement reconnu, participe à une guerre illégitime.

Je suis également contre le fait que mes enfants, comme c’est actuellement le cas, soient témoins de cette trahison des principes fondamentaux alors que je tente de leur inculquer des mêmes valeurs.

Olivier Kaestlé a dit…

Je respecte la différence, cher Bisbille, et c'est pour cette raison que j'admets que l'on pense différemment de moi. Je ne me sens pas pour autant autorisé à traiter les gens de "morons" ou de quelque autre qualificatif déplacé parce qu'ils n'ont pas les mêmes vues que moi.

Ceci étant dit, j'ai eu accès comme vous aux points de vue que vous mentionnez dans votre réplique. Je les trouve troublants, déconcertants même, mais ils sont si lourds de conséquences que j'ai besoin de plus d'information diversifiée, au plan des sources, pour adhérer à des thèses aussi sensationnelles. Je vous recommande d'ailleurs la même prudence.

Une chose est certaine : les attentats du 11 septembre tombaient à pic comme prétexte pour entamer une guerre stérile en Afghanistan et en Irak et, bien évidemment, les républicains de George Bush et leurs alliés y trouvaient leur compte, c'est entendu. Les armes de destruction massive, c'était bidon, on le sait. Powell a presque avoué la supercherie et sa honte d'y avoir participé lors de sa prestation déplorable à l'ONU. En passant, la guerre en Irak a toujours été considérée illégale par cette organisation, ce que vous ne pouvez ignorer.

Je sais également, pour la curieuse immunité diplomatique consentie aux Saoudiens autorisés à quitter les États-Unis au lendemain des attentats du 11 septembre, dont plusieurs membres de la famille Ben Laden. Vous savez sans doute les liens d'affaires qui unissent la famille Bush aux Ben Laden depuis des années.

Il est clair que l'administration Bush reste la plus corrompue de l'histoire récente des États-Unis et que les liens qui, par Dick Cheney interposé, la rattache à Halliburton, à qui ont été consentis des contrats faramineux sans appel d'offre, restent compromettants.

Je n'en reviens tout simplement pas que de tels escrocs ne puissent pas être outre mesure inquiétés, et je reproche à Obama d'avoir voulu, pour sauvegarder l'image des States à l'étranger, balayer la poussière sous le tapis. Faire la lumière sur huit années désastreuses l'aurait certainement aidé, lors des récentes élections de mi-mandat.

Pour ce qui est des propos de M Khadir, si vous y prêtez foi, c'est votre affaire, mais lui-même a admis qu'il s'était probablement gouré sur le sujet et que Ben Laden était probablement l'auteur des attentats. C'est vrai que pour vous, Ben Laden est une créature de la CIA... Intriguant, mais pas probant.

Salutations.

code d'einstein a dit…

Bonjour,


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page:POPULARITÉ LIMITE D'AMIR KADHIR ?

(fermaton.over-blog.com)

Cordialement

Clovis Simard

Lorraine a dit…

CIA et « Le Vatican combat même à peu près tout ce qu’il crée. »

Lorsque je lis un texte, je crois qu’il est sage d’avoir toujours à l’esprit les propos d’un ex-jésuite, Alberto Rivera dont les propos suivants sont dans « The Godfathers », The Crusaders , vol. 14, page 16, par Chick Publications, 1982 :

«Rome a habilement eu ceux qui ont des doutes concernant une conspiration mondiale, en allant dans toutes les directions. C'EST UN ÉCRAN DE FUMÉE formidable pour garder l'attention des gens ailleurs que sur Vatican. C'est la raison pour laquelle tant de livres ont été publiés pour exposer le communisme, la trilatérale commission, le CFR, l'empire Rockefeller, le sionisme, les Illuminati, l'Opus Dei, le Club de Rome, etc. La partie tragique, c'est que la plupart des auteurs et leurs disciples sont aveugles SUR LE FAIT QUE ROME A CRÉÉE LA PLUPART DE CES ORGANISATIONS AINSI QUE LES ORGANISATIONS QUI LES COMBATTENT. C'est un gros match. » (Écrit en 1982, avant la destruction du World Trade Center).

J'ajoute ici que j'ai été estomaquée vendredi soir dernier en apprenant de la bouche d’une amie facebook qu'il y avait des propagandes à propos du fait que la royauté en Angleterre serait une race de reptiliens ayant la capacité de se transformer comme dans un film que je n’ai pas regardé à cause du côté vraiment ridicule. Après réflexion, j'en suis venue à la conclusion que cette théorie ne peut être rien d’autre que de la propagande romaine (Vatican) dans le but de détruire la royauté d'Angleterre, mais d'une manière autre que celle dont Rome avec leur « nouvelle fille forte » (The Crusaders) s'est prise pour détruire le Tsar de Russie et sa famille. ET LA FAUSSE PROPAGANDE FAIT PARTIE DU « SEMBLANT DE PAIX » ACTUEL POUR RÉUNIR TOUS LES GENS DE LA PLANÈTE SOUS UN SEUL GOUVERNEMENT MONDIAL. Je suis une personne bien ordinaire et sans histoire et il y a de la fausse propagande à la télé à mon sujet, imaginez…..

Rome va réussir à tous les anéantir pour régner et ensuite se faire détruire :
La Bible dit: "Car toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre ont commis fornication avec elle, et les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe." (Rev 18:3) Plus de détails dans l’Apocalypse.

Comme le Vatican combat même à peu près tout ce qu’il crée, j’y crois Ben Laden est une créature de la CIA (tout comme l’Islam) et Khadir doit en avoir trop dit lorsqu’il a dit, « que les attentats du 11 septembre aient pu être commandés par la CIA ».

Pour un complément d'information sur les étranges liens existant entre Québec solidaire et la FFQ, voici cette chronique, parue il y a deux ans. (propos de O. Kaestle)
http://olivierkaestle.blogspot.ca/2010/11/amir-khadir-gourou-dune-ffq-islamiste.html

Extraits : « En effet, une aura de mystère entoure l’actuel député de Mercier. Khadir a déjà milité plusieurs années au sein de l’Organisation des moudjahidines du peuple iranien, une organisation islamique socialiste maintenant cataloguée terroriste en Europe, au Canada et aux Etats-Unis, qui avait pour but avoué le renversement du gouvernement de la république islamique d’Iran, tout simplement. »
« Dans la même optique, on a beau réprouver le règne républicain désastreux de George W Bush, il est difficile de prendre au sérieux un député ayant déjà laissé supposer que les attentats du 11 septembre aient pu être commandés par la CIA et qui ne trouve rien de plus édifiant à faire, en vue de manifester sa désapprobation au douteux président bigot, que de lancer une chaussure à son effigie. Gamin, va ! »
http://www.postedeveille.ca/2013/02/la-federation-des-femmes-du-quebec-exclut-une-musulmane-opposee-au-voile.html